Traitement de l’acné

Traitements Acné

acneeL’acné commence généralement durant l’adolescence et peut être extrêmement invalidante, surtout lorsqu’elle persiste à l’âge adulte. Dans la très grande majorité des cas l’acné répond à un traitement médical délivré par le médecin dermatologue. Du fait de la composante inflammatoire et de la fréquente surinfection des lésions, le traitement par luminothérapie (LED) est d’un apport très intéressant, donnant de très bons résultats.

La LED va à la fois détruire le germe, avoir une action anti-inflammatoire et cicatrisante. Le protocole de traitement par luminothérapie est de 1 séance par semaine, pour un total de 8 séances. Les cicatrices d’acné peuvent prendre différents aspects : en creux, pigmentées, à composante vasculaire, etc. Selon la nature des cicatrices qui peuvent s’associer, une stratégie de traitement faisant appel à différents type de lasers doit être mise en place. Devant une cicatrice en creux, un laser stimulant la fabrication de collagène (laser CO2 fractionné) et donc un remodelage de la peau doit être utilisé. Une cicatrice à composante vasculaire fera l’objet d’un traitement par laser vasculaire, enfin une cicatrice pigmentée pourra bénéficier d’un traitement par laser pigmentaire, qui casse le pigment mélanique et facilite son élimination. Compter en général 1 à 2 séances pour traiter les zones pigmentées.

Lumière pulsée

Le traitement des lésions vasculaires : Vous avez une lésion vasculaire (varicosités des jambes, hémangiome, angiome plan, tél angiectasies du visage, tâche ou angiome rubis) qui est faite d’un réseau de vaisseaux sanguins. Ces vaisseaux sont près de la surface cutanée, donnant à la peau une coloration rose, rouge ou violette. Plusieurs traitements, comme la chirurgie et la dermabrasion, les injections (sclérothérapie), la cryothérapie ont été utilisés pour traiter ce type de lésions dans le passé, avec des résultats variables. Les lasers qui produisent un faisceau de lumière absorbé par l’hémoglobine peuvent détruire sélectivement les vaisseaux sanguins et ont effectivement prouvé qu’ils pouvaient traiter les lésions vasculaires. Plusieurs séances de laser sont habituellement nécessaires pour détruire complètement une lésion vasculaire. La plupart des télangiectasies ne peuvent nécessiter que 1 à 4 séances laser, alors qu’il faut entre 9 et 12 séances pour obtenir un blanchiment significatif pour les angiomes-plans en fonction de la taille. L’énergie du laser doit être adaptée à chaque patient et un délai de 4 à 6 semaines entre chaque séance sur la même région cutanée est nécessaire. Dans certaines indications, un test pourra être pratiqué avant le traitement. La peau traitée par le laser est simplement rouge pendant 1 semaine environ, sans purpura, avec les lasers ou la lumière pulsée. Les données actuelles cliniques et de recherche indiquent que la chirurgie laser est sûre mais il n’y a pas de garantie qu’un traitement laser vous traitera complètement.

Bien que les effets indésirables de cette technique soient minimes, il existe un petit risque de voir survenir :

  • une hypopigmentation (éclaircissement de la peau)
  • une hyperpigmentation (assombrissement de la peau)
  • une modification de la texture cutanée
  • un oedème des paupières transitoire lors du traitement des pommettes
  • une cicatrice
  • un suintement
  • une réaction allergique
  • une disparition incomplète de la lésion

Le photo-rajeunissement

Avec l’âge les signes des temps comme les tâches, les vaisseaux capillaires, les ridules apparaissent notamment au niveau du visage, du cou, du décolleté et sur le dos des mains. L’action thermique de la lumière pulsée pourra être utilisée pour améliorer la texture de la peau, atténuer de façon non agressive les ridules et les lentigos solaires (tâches), dommages liés, le plus souvent à une exposition solaire soutenue. Après chaque traitement, de façon progressive, votre peau paraîtra plus douce et lisse, plus claire, plus lumineuse et sa couleur plus harmonieuse. Le traitement est réalisé en 3 à 4 séances espacées d’un mois environ sans aucune anesthésie. La douleur peut être présente en cours d’intervention ; il s’agit d’une sensation de légère brûlure. Immédiatement après le traitement, la peau est légèrement rouge. Il peut y avoir une sensation de coup de soleil avec un œdème transitoire. Sur les taches traitées peuvent apparaître des petites croutelles qui disparaîtront en quelques jours. Il est important de ne pas prendre le soleil les jours précédents la séance et la semaine suivante. Tout traitement médicamenteux en cours ou débuté pendant le traitement par lumière pulsée doit être signalé à votre médecin traitant.

Tâches pigmentaires

Le problème des taches brunes (visage, dos des mains, décolleté) est très fréquent. Leur traitement est souvent long et décevant. En quelques séances, notre plate-forme équipée de lumière pulsée permet d’obtenir des résultats visibles et durables.